Envoyez l'article par e-mail :

Paprec lève 450 millions d’euros

jeudi 1er juillet 2021, par Henri Saporta

Le spécialiste du recyclage a recouru aux obligations vertes une deuxième fois.

Paprec a levé 450 millions d’euros via de nouvelles obligations vertes ou « green bonds ». Dans un contexte de forte croissance de l’activité organique et externe, cette levée de fonds « permettra au groupe de poursuivre ses ambitions, qui vont l’amener à dépasser 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021 ». Le spécialiste du recyclage et de la valorisation a réalisé 1,5 milliard d’euros pour son dernier exercice.

Première entreprise française de taille intermédiaire (ETI) à faire appel aux marchés avec cet outil financier, Paprec confirme ainsi « la vocation de cette dette obligataire verte, basée sur le soutien à des entreprises dont l’activité contribue à la transition écologique et la préservation de l’environnement ». « Cet engouement montre la pertinence de notre modèle économique et la confiance des investisseurs sur notre capacité à continuer de croître dans les années à venir », indique Charles-Antoine Blanc, le directeur financier. À terme, Paprec devrait compter 14 000 salariés, contre 12 500 aujourd’hui, répartis sur plus de 280 sites en France et en Suisse.

Créé par Jean-Luc Petithuguenin en 1994 dans le recyclage du papier, le groupe en est à sa quatrième levée de fonds. Paprec compte plusieurs acquisitions en vue, avec notamment le rachat de CNIM opérations & maintenance et de Tiru. L’entreprise s’était également positionnée dans le cadre de l’offre publique d’achats (OPA) de Veolia sur Suez.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie