Envoyez l'article par e-mail :

Recyclage des masques : Fraunhofer, Sabic et Procter & Gamble s’associent

jeudi 17 juin 2021, par Bakhta JOMNI

L’instit Fraunhofer a développé un processus de recyclage avancé pour les plastiques usagés. Un pilote dédié au recyclage plus spécifique des masques vient d’être lancé.

L’Institut Fraunhofer Umsicht, Sabic et Procter & Gamble (P&G) se sont associés dans le cadre d’un projet visant à démontrer la faisabilité du recyclage en boucle fermée des masques de protection à usage unique. " Nous avons entrepris d’étudier la manière dont les masques usagés pourraient être réintégrés dans la chaîne de valeur de la production de nouveaux masques, précise Peter Dziezok, directeur de la R&D Open Innovation chez P&G. Bien-sûr, des travaux supplémentaires sont nécessaires, mais nous avons obtenu des résultats encourageants ».

P&G a collecté les masques usagés portés par ses employés ou donnés aux visiteurs sur ses sites de production et de recherche en Allemagne. Les masques usagés collectés ont ensuite été envoyés à Fraunhofer pour être traités dans une usine de pyrolyse dédiée à la recherche.

" Un produit médical à usage unique tel qu’un masque facial est soumis à des exigences d’hygiène élevées, tant en termes d’élimination que de production. Le recyclage mécanique n’aurait pas été adapté ", note Alexander Hofmann, chef du département de gestion du recyclage chez Fraunhofer Umsicht. Les masques ont donc d’abord été déchiquetés automatiquement, puis transformés thermochimiquement en huile de pyrolyse. L’huile de pyrolyse a ensuite été envoyée à Sabic pour la production d’une nouvelle résine PP en combinaison avec une matière première d’origine fossile. Le polymère PP a ensuite été fourni à P&G pour être transformé en non-tissé.

"Le polymère PP circulaire de haute qualité obtenu dans le cadre de ce projet pilote fait partie de notre portefeuille Trucircle. Il démontre clairement que le recyclage en boucle fermée est réalisable grâce à la collaboration active de tous les acteurs de toute la chaîne de valeur", souligne Mark Vester, responsable international pour l’économie circulaire chez Sabic.

L’ensemble du projet pilote en circuit fermé, de la collecte des masques à la production, a été développé et mis en œuvre en sept mois.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie