Envoyez l'article par e-mail :

Smoby pousse un "ouf" de soulagement

lundi 20 octobre 2008, par Albane Canto

Cet article appartient aux thématiques :

Jouets. Smoby Toys peut respirer. Les commandes du fabricant de jouets, ex-Smoby-Majorette, repris par l’Allemand Simba, sont bien orientées. « Notre carnet de commandes de Noël, néanmoins inférieur à celui de l’année précédente, couvre notre capacité de production, se félicite Thomas Le Paul, directeur général du groupe : nous devons facturer 50 millions d’euros (M€) d’ici Noël. » La société attend un chiffre d’affaires de 120 M€ en 2008, contre 200 millions d’euros en 2007, un résultat toutefois supérieur aux 100 millions d’euros espérés lors de la reprise. Asphyxié par une dette de 277 M€, Smoby-Majorette, avait été placé en redressement judiciaire, en octobre 2007. L’essentiel du groupe, à l’exception de sa filiale Majorette, avait été repris, le 3 mars 2008, par l’allemand Simba, qui avait licencié, en avril, la moitié des salariés français, 396 personnes. Depuis cette date, 81 personnes ont été réembauchées. « Nous connaissions le potentiel de Smoby, mais nous ne nous attendions pas à un tel résultat », affirme Thomas Le Paul.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie