Envoyez l'article par e-mail :

Solvay : une résine polyarylamide pour une agrafeuse chirurgicale

vendredi 18 septembre 2015, par Romain Lambic

Le concepteur américain de dispositifs médicaux Instratek a choisi, pour le moulage de plusieurs composants d’un système de pose d’agrafes chirurgicales, d’avoir recours à la résine polyarylamide (Para Ixef), explique dans un communiqué Solvay, à l’origine de la matière. « Le Para Ixef 1022, une résine compoundée chargée à 50% de fibres de verre, est utilisé pour les poignées de l’agrafeuse qui sont soumise à de fortes contraintes de flexion au moment où l’appareil ouvre une agrafe en nitinol superélastique avant de l’insérer dans l’os », détaille Solvay.

Ces systèmes de pose d’agrafes sont destinés à être utilisés à l’occasion d’opérations chirurgicales au niveau des pieds ou des mains. Le producteur de polymères se félicitent du choix d’Instatrek, qui à choisi le Para Ixef « en raison de sa résistance et sa rigidité élevées, de son excellente moulabilité et de son rapport qualité/prix attrayant. » Solavay tient à assurer la qualité hygiénique de son polymère destiné au monde médical : « le Para Ixef ne manifeste aucun signe de cytotoxicité, sensibilisation, réactivité, réactivité intra-cutanée ou toxicité générale. » Depuis 25 ans, le chimiste belge propose différents types de produits à bas de polymères dans le secteur de la santé et des équipements médicaux.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie