Envoyez l'article par e-mail :

Spécial Fakuma : Engel affine l’emballage

mercredi 13 octobre 2021, par Bakhta JOMNI

Cet article appartient aux thématiques :

Sur le salon Fakuma, Engel présente une presse à injecter e-speed 420/90 avec étiquetage intégré dans le moule.

Le stand d’Engel au salon Fakuma 2021, qui se tient du 12 au 16 octobre à Friedrichshafen, en Allemagne, met l’accent sur la production d’emballages alimentaires mono-matériaux décorés et le traitement des rebroyés issus des déchets d’étiquetage. L’entreprise, qui accueille cinq presses sur son stand, célèbre la première mondiale de la version 4 200 kN de sa presse à injecter e-speed qui combine le moulage par injection-compression à parois extrêmement fines avec la technologie des moules à étages.

La presse est utilisée sur place pour produire des pots de margarine prêts à l’emploi en polypropylène dans un processus de compression par injection entièrement automatisé. Les récipients, dont l’épaisseur de paroi est de 0,4 mm (étiquette comprise), sont retirés du moule à 4+4 cavités par un système automatisé à entrée latérale à grande vitesse et empilés sur un convoyeur de décharge après un contrôle de qualité par caméra. L’unité de fermeture à entraînement électrique et la conception du levier à genouillère permettent des courses de compression très rapides et courtes - 4 mm dans le cas des pots de margarine. Les mouvements parallèles peuvent être contrôlés très exactement, et ce, afin de coordonner la course de compression et le profil d’injection avec le degré de précision nécessaire.

Une technologie d’étiquetage intelligente

Les étiquettes de MCC Verstraete, utilisées pour la production des barquettes de margarine à Fakuma, sont interactives. Elles sont basées sur la technologie de Digimarc et peuvent être scannés avec l’appareil photo de n’importe quel smartphone. Les consommateurs peuvent alors découvrir le détails des ingrédient et de la fabrication du produit et de l’emballage pendant leurs achats. Lorsque l’emballage a atteint sa fin de vie, l’étiquette fournit des informations sur le processus de recyclage. Lorsque les récipients et les étiquettes sont fabriqués dans le même matériau, l’emballage interactif IML devient entièrement recyclable.

Une reprise économique

A l’occasion d’un point presse mardi 12 octobre, Christoph Steger, directeur de la stratégie du groupe Engel s’est par ailleurs réjoui d’une reprise économique rapide. "Les marchés se rétablissent plus rapidement que prévu. La demande est énorme et l’industrie plastique adopte une approche très dynamique pour relever les défis de la numérisation, du changement de clientèle et de la transformation de l’industrie automobile" s’est-il félicité, notant qu’Engel investissait toujours de façon constante dans la R&D et la data dans cette optique. "Nous espérons pouvoir augmenter nos prises de commandes d’environ 30 % par rapport à l’année précédente d’ici à la fin de l’exercice en mars prochain, a-t-il précisé. Cela nous permettra de clôturer l’exercice 2021/22 avec un chiffre d’affaires proche du niveau d’avant la crise."

Au cours de l’exercice fiscal 2020/21, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros. Il était de 1,3 milliard d’euros au cours de l’exercice 2019/20.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie