Envoyez l'article par e-mail :

Un nouveau débouché pour les filets de pêche

mercredi 2 décembre 2020, par Bakhta JOMNI

Les filets de pêche usagés représentent 800 tonnes de déchets annuels sur le littoral français. Trois jeunes entrepreneurs font le pari de leur donner une seconde vie.

En 2019, la société Fil & Fab a recyclé deux tonnes de filets de pêche récupérés sur les côtes françaises. En novembre de cette année, l’entreprise débute son activité industrielle avec l’installation dans un hangar de 1.500 m2 à l’entrée de la ville balnéaire de Plougonvelin (Finistère).

Les filets récupérés sont en polyamides et leur durée de vie est d’environ un an. Chez Fil & Fab, ils sont triés par résine, par couleurs et selon leur état de dégradation, puis démontés, c’est à dire séparés, en collaboration avec les Genêts d’or, une entreprise d’insertion sociale.

Les trois jeunes designers qui ont créé l’entreprise ont récemment réceptionné une broyeuse qui leur permet de transformer les filets triés en fibres. Fil & Fab envoie ensuite cette matière chez un compoundeur italien pour transformation en granulés de polyamide. Jusqu’à présent, l’entreprise bretonne a collecté dix tonnes de filets et produit deux tonnes de granulés qu’elle commercialise sous le nom de "Nylo". A la fin de l’année, elle en aura produit 5 tonnes.

L’objectif pour la jeune pousse est d’acquérir une extrudeuse d’ici à 2022 pour prendre elle-même en charge cette étape et venir à bout de l’ensemble du gisement français qui représente 800 tonnes de déchets annuels encore brûlés, enfouis, envoyés à l’étranger ou polluant le fond des océans.

L’entreprise pourra ainsi disposer, pour l’ensemble de sa chaîne de production, d’un écosystème d’acteurs locaux et sociaux. “Un projet n’est utile que lorsqu’il se construit autour d’un écosystème local et prend en compte les problématiques sociales et environnementales dans sa mise en place. C’est dans cet objectif que nous avons imaginé Fil & Fab”, commente Thibaut Uguen, désigner matériaux et fondateur avec Yann Louboutin, designer produit et Théo Desprez, designer d’écosystème et coordinateur de filière.

Une double mission

Le premier domaine d’activité de Fil & Fab, la revalorisation des filets de pêche usagés en granulés plastique prêts à être transformés, permet donc la création d’un écosystème local autonome. Fil & Fab propose ensuite une offre B to B de vente de granulés de polyamide 6 issu du recyclage de filet de pêche. Fil & Fab a également pour ambition de développer peu à peu une deuxième activité B to C de réalisation d’objets design permettant de communiquer sur la valorisation de sa production. Objets de décoration et d’ameublement sont actuellement à l’étude, dont une gamme de luminaires mettant en valeur la translucidité de plaques thermocompressées.

Les processus de recyclage mis en œuvre par Fil & Fab ne produisent en effet jamais deux fois les mêmes marbrures. Une ligne de lunettes fabriquée à partir du Nylo, et déjà présentée dans notre rubrique design, a récemment été crée en collaboration avec Acuitis et Armor Lux.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie