Envoyez l'article par e-mail :

Un projet de cession pour Kem One

jeudi 16 septembre 2021, par Bakhta JOMNI

Alain de Krassny, président de Kem One, est entré en négociation exclusive avec le fonds d’investissement géré par les filiales d’Apollo Global Management pour céder son entreprise.

Le fonds d’investissement américain Apollo Global Management a signé le 10 septembre une option d’achat avec Alain de Krassny pour le rachat de son entreprise Kem One. Avec 1 400 salariés et 8 sites industriels implantés en France majoritairement et en Espagne, Kem One est un producteur de premier plan en Europe pour la fabrication de PVC et de soude caustique.

L’opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, devrait être finalisée d’ici à la fin de l’année après approbation des autorités compétentes. M. de Krassny a indiqué qu’il reverserait 10 % de sa plus-value aux salariés comme il l’avait promis en 2013 lors du rachat de la société, alors en faillite.

Grâce à un programme d’investissement solide, de plus de 500 millions d’euros, Alain de Krassny est parvenu à remettre l’entreprise sur pieds. Il a notamment engagé trois grands projets : la conversion de l’électrolyse chlore-soude de son usine de Lavéra, mise en service en 2017 ; la construction d’un terminal de stockage éthylénier sur son site de Fos-sur-Mer, dont l’achèvement est prévu fin 2021 ; et la conversion de l’électrolyse de Fos-sur-Mer, lancée dans les mois à venir et qu’Apollo, en cas de cession effective, compte mener à terme.

En France, Apollo a notamment racheté en 2015 Verallia, filiale d’emballage de Saint-Gobain. Dans la chimie, le fonds est présent au capital de LyondellBasell.

Partagez cet article :

2014 © Infopro Digital | Mentions légales | Contact | Newsletter | RSS | S’abonner | Plan du site | SPIP | Paramétrage Cookie